nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

L’itinérance à Montréal

L’itinérance à Montréal

Jean-Marie Lapointe nous présente son livre: Être face à la rue

il y a 8 jours

L’équipe de Bonjour Montréal s’est entretenue avec Jean-Marie Lapointe qui lance aujourd’hui même son livre « Être face à la rue ».

Comme l’a souligné Philippe Pépin, le livre montre que le visage du sans-abri a changé. Le stéréotype du « robineux » de 60 ans n’est plus à jour.

L’itinérance touche tous les âges, la moyenne étant autour de 35-37 ans.  Dans le lot, il y a des jeunes et des femmes.

Jean-Marie indique que son livre est un complément à la série Face à la rue diffusée plus tôt cette année. Il ne s’agit pas d’un livre statistique et d’analyse. Le but est de conscientiser les gens, à changer leur vision de l’itinérance, troquer le regard de peur et de mépris pour un regard de compassion.

Comment doit-on agir ? La première chose est de les regarder. Personne n’aime être rejeté ou ignoré.  Reconnaitre leur présence est déjà un grand pas. 


Marino

avec Marino

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.