nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Parrot et McMorris procurent les premières médailles au Canada à Pyeongchang

Parrot et McMorris procurent les premières médailles au Canada à Pyeongchang

Mark McMorris (AP Photo/Gregory Bull)

BOKWANG, Corée, République de — Maxence Parrot et Mark McMorris n'ont peut-être pas volé le spectacle, mais ils ont tout de même offert les premières médailles au Canada aux Jeux olympiques de Pyeongchang, dimanche.

La compétition, qui promettait d'être relevée, a été gâchée par les puissantes bourrasques de vent qui ont balayé le parcours de slopestyle au Parc à neige Phoenix. De nombreuses chutes se sont produites tout au long de la finale, forçant les athlètes à revoir leur plan de match en cours de route.

Néanmoins, Parrot a décroché l'argent, tandis que McMorris s'est adjugé le bronze. Il s'agissait de la première médaille olympique du planchiste de Bromont, et de la deuxième de McMorris, après celle de bronze acquise à Sotchi en 2014.

«Je suis sur un nuage, a lancé Parrot, le sourire accroché aux lèvres. Je peux dire mission accomplie, et ajouter un petit crochet à côté de la case réservée aux jeux. (...) À Sotchi, il n'y avait qu'un Canadien sur le podium, ici il y en a deux, et qui sait, peut-être qu'à Pékin dans quatre ans nous serons trois.»

La compétition a été remportée par l'Américain Redmond Gerard, en vertu d'une récolte de 87,16 points. Parrot a suivi avec 86 points et McMorris, avec 85,20.

À l'instar de Gerard, Parrot n'a pas joué de chance en chutant lors de ses deux premiers essais, ce qui l'a contraint à revoir son plan de match en troisième manche.

«Je me suis dit: 'Écoute, Max, tu es tombé deux fois de suite. Tu ne peux pas tomber trois fois de suite', a-t-il raconté. J'avais beaucoup de pression, et mon coeur battait très fort avant de m'élancer sur le parcours. Mais c'est là que je me suis dit que je faisais de la planche depuis l'âge de neuf ans, et que c'était déjà une victoire d'être ici, aux Jeux olympiques.»

Après avoir retrouvé son calme, Parrot a adopté une approche plus conservatrice lors du parcours final en se limitant à une seule triple vrille, plutôt que deux. Et le jeu en a valu la chandelle.

«C'était très difficile aujourd'hui, à cause du vent, a mentionné Parrot, qui avait fini cinquième aux Jeux de Sotchi en 2014. Je savais que les juges recherchaient une descente 'propre'. Je me suis donc assuré de ne pas commettre d'erreur, ce que les juges ont aimé, et je me suis retrouvé en deuxième place.»

De son côté, McMorris semblait confiant de pouvoir l'emporter après s'être emparé du premier rang provisoire en obtenant 85,20 points en deuxième manche, mais il s'est fait damer le pion par Gerard et Parrot lors de la troisième descente.

Le planchiste originaire de Regina, en Saskatchewan, semblait d'ailleurs entretenir une certaine rancoeur envers les juges à la conclusion de la compétition.

«J'ai improvisé lors de la deuxième manche, parce que je savais que j'avais besoin d'un saut supérieur à un 1400 pour espérer décrocher une médaille, a raconté McMorris. Je suis donc très satisfait d'avoir pris des risques, mais en même temps, Max a été très conservateur (en troisième manche) et il a fini deuxième — ce qui est complètement dément, selon moi. Mais tant mieux pour lui.»

Journée à oublier pour Toutant

Quatre Canadiens ont participé à la finale de slopestyle, qui regroupait les 12 meilleurs planchistes à l'issue de la séance de qualifications. Deux d'entre eux n'ont toutefois pas connu la journée espérée.

Tyler Nicholson, de North Bay, en Ontario, a fini au septième rang avec 76,41 points. Le Québécois Sébastien Toutant, qui espérait faire mieux que sa neuvième place lors des jeux précédents, a terminé au 11e échelon en vertu d'un score de 61,08.

«C'était très frustrant aujourd'hui, a reconnu celui qu'on surnomme 'Seb Toots'. Nous n'avons pas obtenu beaucoup de temps d'entraînement (entre les demi-finales hier et la finale), contrairement à l'habitude. Avec le vent, je n'ai même pas eu la chance d'essayer les trucs que je voulais faire.»

En conséquence, le planchiste de l'Assomption n'a pu réussir une seule descente «propre», chutant en trois occasions.

«Lors de ma dernière descente, je m'étais dit que j'allais atterrir un peu plus sur l'avant de ma planche pour absorber l'impact, et finalement j'ai chuté par-dessus celle-ci, a-t-il expliqué. Je ne comprends rien. Je suis tellement passé proche de pouvoir atterrir. Je trouve ça vraiment dommage, parce que c'était certain que ça m'aurait procuré une médaille — et même probablement l'or.

«C'est vraiment dur à digérer», a-t-il conclu.

Toutant et ses coéquipiers pourront se reprendre lors de l'épreuve de big air, à compter du 21 février.

La meilleur musique

En direct de 00:00 à 06:00

1734
100

La meilleur musique
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.