nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

L'argent pour Justine Dufour-Lapointe en finale des bosses

L'argent pour Justine Dufour-Lapointe en finale des bosses

La Presse Canadienne

On parle à Justine Dufour-Lapointe, médaillée d’argent à l’épreuve des bosses aux Jeux olympiques de Pyeongchang

il y a 13 jours

Reine des bosses à Sotchi en 2014, Justine Dufour-Lapointe a cédé son trône à la Française Perrine Laffont aux Jeux de Pyeongchang.

L'athlète de 23 ans repart toutefois de la Corée du Sud avec une médaille d'argent. Il s'agit de sa deuxième médaille olympique.

Dufour-Lapointe se joint ainsi au prestigieux groupe d’athlètes canadiens médaillés multiples en ski de bosses. Un groupe qui inclut le double champion olympique Alex Bilodeau et la double médaillée olympique (or et argent) Jennifer Heil.

«Le parcours était extrêmement difficile, a expliqué Dufour-Lapointe en entrevue au micro de Mathieu Beaumont au 98,5 FM. J'ai tout donné, j'y ai laissé mon coeur, ma passion. Je savais en franchissant le fil d’arrivée que j’avais livré la meilleure performance possible. La suite appartenait aux juges. Je n'ai aucun regret et je suis fier de moi. Cette médaille représente peut-être plus que celle de Sotchi.»

Justine ainsi que ses deux sœurs aînées Chloé et Maxime ont connu une année difficile après avoir appris que leur mère était atteinte de cancer en janvier 2017. Il y a quelques semaines, la famille a annoncé qu’elle était en rémission et ce, juste avant la Coupe du monde de Tremblant où Justine a mérité sa première victoire en plus d’un an.

«On a reçu de tellement de beaux messages. Plusieurs personnes se sont senties interpellées. J'ai senti que je n'étais pas seule là-dedans. J'ai senti tout l'amour.»

La Kazakhe Yulia Galysheva a complété le podium.

L'autre Canadienne à avoir accédé à la grande finale, Andi Naude, a terminé au sixième et dernier rang après avoir commis une faute sur un saut.

La Saskatchewaine de 22 ans avait de la difficulté à contenir ses larmes après la course.

«Je ne sais pas trop ce qui s'est passé, a lancé Naude, qui en était à ses premiers jeux. Je me sentais bien dans les airs, mais j'ai de la difficulté à rester stable. Je suis contente d'avoir pu représenter mon pays et vivre cette aventure olympique.»

En ce qui a trait aux autres Canadiennes, Audrey Robichaud et Chloé Dufour-Lapointe, elles ont terminé respectivement aux neuvième et 17e rangs.

Classement de la grande finale

1. Perrine Laffont (France) 78,65

2. Justine Dufour-Lapointe (Canada) 78,56

3. Yulia Galysheva (Kazakhstan) 77,40

4. Jakara Anthony (Australie) 75,35

5. Britteny Cox (Australie) 75,08

6. Andi Naude (Canada)

La meilleur musique

En direct de 00:00 à 06:00

1736
100

La meilleur musique
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.